Le choix des amis et des compagnons

: .

* Ô mon fils ! Gare toi de te lier damiti avec lidiot, car il te nuira en voulant te rendre service, ni avec lavare, car il loigne de toi ce dont tu as le plus besoin, ni avec le perverti, car il te vendra un prix insignifiant, ni avec le menteur, car il est comme le mirage : il te fera croire proche ce qui est loin, et loin ce qui est proche.

Ne frquente pas celui qui le aql manque ni ne sois bienfaisant envers un dracin, car le premier te portera prjudice lorsquil voudra te rendre service, et le second, de par sa nature, aura tendance faire du mal celui qui lui fait du bien.

Oublie les dfauts des amis, tu feras perdurer leur affection.

Les amis sont une seule me dans des corps spars.

Le vrai ami est celui qui te conseille concernant tes dfauts, qui te dfend en ton absence et qui te prfre lui-mme.

Le meilleur des frres est celui qui suffit ses frres et ne les laisse avoir besoin de personne dautre.

Le meilleur des frres est celui qui sait te consoler, et meilleur que lui est celui qui te suffit et qui, lorsquil a besoin de toi, texcuse, si tu ne peux le satisfaire.

Le meilleur de tes amis est celui qui accourt aux actes de bienfaisance et ty attire, et qui te commande le bien et ty aide.

Le compagnon des mchants est comme celui qui prend la mer : sil chappe la noyade, il nchappera pas la peur et au mal de mer.

Le meilleur des frres est celui aprs la perte duquel tu naimerais pas vivre.

Ton meilleur compagnon est celui qui te dispense de recourir un arbitre entre toi et lui.

Offre ton ami toute laffection, mais ne sois pas totalement rassur de lui, et raconte lui tous tes soucis et proccupations, mais ne lui divulgue pas tous tes secrets.

Garde-toi de te lier damiti avec le sot, car il te porte prjudice alors quil pense te faire du bien et te du mal en voulant te faire plaisir.

Garde-toi doublier le droit de ton frre sur toi (ton devoir envers lui) lorsquil en a besoin, en mettant en avant ton droit sur lui, car sache que ton frre a sur toi le mme droit que tu as sur lui.

Garde-toi de ngliger le droit de ton frre en tabritant derrire la fraternit, car il nest pas ton frre celui dont tu as escamot (ls) le droit.

Garde-toi de te lier damiti avec les gens de dbauche, car quiconque accepte les agissements dun groupe de gens est comme sil y tait associ.

Garde-toi daimer les ennemis dAllah ou de sympathiser avec dautres que les amis dAllah, car quiconque aime un peuple sera rassembl avec lui le Jour de la Rsurrection.

* Sois plus confiant en ton sage ennemi quen ton  ignorant ami.

 

Offre ton ami tes conseils, tes connaissances ton aide, et tout le monde un visage souriant.

Choisis de toute chose ce quelle a de nouveau, mais choisis parmi les frres le plus ancien dentre eux.

Ne romps pas avec un ami, lors mme quil se montre ingrat.

Ne fais pas confiance lami avant de lavoir prouv, ni ne tattaque lennemi avant den avoir le pouvoir.

* Ne compte pas sur laffection de celui qui ne respecte pas sa promesse.

Naccorde jamais ton affection quelquun dinfidle.

Ne frquente jamais celui qui na pas de aql

Evite la compagnie du menteur, et au cas o tu serais contraint de le frquenter, ne le crois pas, sans toutefois te donner la peine de le dmentir, autrement il va changer son affection pour toi sans pour autant se dfaire de son dfaut de mentir.

Ton meilleur compagnon est celui qui te fait tprendre de la Vie future, te conduit dlaisser le monde dici-bas, et taide obir au Mawl (Allah, le Matre absolu).

.

Le meilleur de tes frres (amis) est celui qui tappelle parler vrai grce la vracit de ses paroles, et qui te guide vers les actes de bienfaisance grce ses bonnes actions.

.

Ton vrai frre est celui qui te pardonne ton trbuchement (erreur), subvient ton besoin, accepte tes excuses, couvre tes dfauts, dissipe ta frayeur et ralise ton espoir.

.

Les vrais frres sont ornement (luxe) dans laisance, et soutien dans les difficults.