Le aql et le qil (lintellect,le bon sens et lesage)   Le jahl et le jhil (lignorance et lignorant)

La raison est la source du bien et lignorance est lessence du mal

Être ennemi avec un sage est mieux qutre ami avec un ignorant.

Consulte ton sage ennemi et mfie-toi de lopinion de ton ami ignorant.

:

Six comportements montrent ltat desprit des hommes : la tolrance lors de la colre, la modration lors des dsirs, la patience lors de la peur, la crainte dAllah dans toutes les situations, la bonne conduite envers les gens, et le contrle de lanimosit.

Le aql est le commandement de larme du Misricordieux et la passion est lmir de larme de Satan ; lme est tiraille entre les deux, et sera la disposition de celui dentre eux qui laura emport.

La richesse du sage rside dans sa sagesse et sa puissance dans sa satisfaction

Le sage compte sur son travail et lignorant sur son espoir.

Le sage est lennemi de sa volupt et lignorant en est lesclave

Lhomme sens se revalorise (se hisse) en shumiliant (sabaissant), et lignorant se rabaisse en se faisant valoir.

Le sage est celui qui tire la leon dautrui.

Le 'aql et la science sont concomitants et inhrent l'un l'autre : jamais ils ne se sparent ni ne s'opposent.

Un homme intelligent doit se mfier de livresse de la fortune, de livresse du pouvoir, de livresse du savoir et de livresse de la jeunesse, car ces choses-l soufflent des vents malicieux qui emportent le bon sens et bafoue la rvrence.

Il conviendrait que le sage parle lignorant comme parle le mdecin son patient.

Lintelligence des femmes rside dans leur beaut et la beaut des hommes rside dans leur intelligence.([1])

Le aql et la volupt sont deux contraires. La science est lappui du aql, la passion est lembellissement de la volupt. Lme est tiraille par les deux et sera du ct du vainqueur.

La sagesse est lobjet de recherche permanent du croyant, apprenez-la donc mme des bouches des hypocrites.

Lorsque le sage vieillit, son aql (esprit, bon sens) se rajeunit (se requinque, se renforce) et lorsque lignorant vieillit son ignorance sattise.

 

La sagesse est lobjet de recherche du croyant, prends-la donc mme chez les hypocrites

Prends la sagesse de quiconque te lapporte, et regarde ce quil dit et non qui la dite.

Prends la sagesse o quelle se trouve, car la sagesse est lobjet de recherche du croyant.

Le sage travaille beaucoup et espre peu, alors que lignorant espre beaucoup et travaille peu.

Le sage lorsquil sait, pratique, et lorsquil pratique,  il se dvoue, et lorsquil se dvoue, il sloigne des pchs.

Le bon sens commande que tu dises ce que tu sais et que tu appliques ce que tu dis.

:

Lhomme a deux vertus : lintellect et la logique. Par lintellect il apprend ce qui est utile et par la logique, il enseigne ce qui est utile.

Le Aql (l'intellect) est un instinct qui se dveloppe par la science et les expriences.

 *

* La moiti dun homme sens est lendurance (des dfauts et des mauvais agissements dautrui) et son autre moiti est la feinte de lignorance (fait semblant dignorer (les dfauts et la mauvaise conduite dautrui).

Le sage est celui qui sait remettre en cause ses opinions et qui naccorde pas de confiance tout ce quil se permet de faire.

*

* Sois plus confiant en ton sage ennemi quen ton  ignorant ami.

Le sage est celui qui sabstient de ce que dsire lignorant.

*

*A toute chose une aumne purificatrice, celle du bon sens est de supporter les ignorants.

* Tout homme avare de sa fortune envers les pauvres et tout savant qui aura troqu la Religion contre la vie dici-bas serviront de combustibles au Feu, le Jour de la Rsurrection.

* :

* Deux types dhomme mexasprent : un savant scandaleux (hont) et un ignorant qui joue lascte. Celui-l loigne les gens de la Vrit par son attitude scandaleuse, et celui-ci incite au Faux par son affectation de lascse.

Est injuste envers le savoir celui qui le dispense celui qui en est indigne.

Le trbuchement du savant corrompt le monde.

Le trbuchement du savant est la brisure du bateau, lequel se noie et entrane les autres avec.

Le trbuchement du savant est un grand pch.

Les sciences sont la promenade des ulmas (les savants).

La modestie est le fruit du Savoir

Si tu poses une question, pose-la pour apprendre et non pour contredire et contrarier, car lignorant qui apprend ressemble au savant, et le savant contrariant ressemble lignorant.

La science vaut mieux que largent, car la science te garde, alors que tu dois garder largent.

Acquiers la science, car si tu es riche, elle tembellira, et si tu es pauvre, elle te protgera.

La beaut de la science, cest sa diffusion, ses fruits, cest son application, et son entretien, cest la dposer chez les gens qui en sont dignes.

Celui qui enseigne et celui qui apprend sont deux associs dans la rtribution spirituelle (de lacte de lapprentissage) et entre ces deux-l rien dautre ne vaut.

Lignorant est une roche dont leau ne jaillit pas, un arbre dont les branches ne verdissent pas, un sol dont lherbe ne pousse pas.

 La beaut du savant rside dans son application du savoir quil dtient.

Les livres sont les jardins des savants.

La science est lornement des riches et la richesse des pauvres.

Avale lamertume de la mansutude, car elle est la tte de la sagesse  et le fruit de la science.

Le savant connat l'ignorant parce qu'il l'tait lui-mme avant, alors que l'ignorant ne connat pas le savant, car il ne l'tait pas lui-mme avant.

Le savant est celui dont les actes tmoignent de la huttasse de ses paroles.

Apprends la science de celui qui sait, et enseigne ta science celui qui ignore ; ce faisant, tu auras appris ce que tu ignores et utilis ce que tu sais.

Apprenez  la science et apprenez avec elle le calme et la mansutude, car la science est lami chri du croyant, et la mansutude son vizir.   

Le savant est celui qui ne se rassasie ni ne se lasse de la science.

 

Apprends la science, car si tu es riche, elle tembellit (torne), et si tu es pauvre, elle te protge.

Le savant est celui dont les actes attestent la vracit de ses paroles.

Prenez de chaque science ce quelle a de meilleur, comme les abeilles qui mangent de chaque fleur ce quelle a de plus beau, lequel engendre deux essences (substances) prcieuses, lune est porteuse de gurison pour les gens, lautre fournit de la lumire (le miel et la cire)

Le savant (lem, ulma) est vivant, lors mme quil est mort, et lignorant est mort, lors mme quil est vivant.

La science est vie et gurison, lignorance est maladie et fatigue

La Science est trop vaste pour quon puisse lembrasser entirement, apprenez donc de chaque savoir sa meilleure partie.

Le savoir de lhypocrite est dans sa langue

Le savoir du croyant est dans ses actes

Un savoir sans application est pareil un arbre sans fruit

Un savoir sans application est pareil un arc sans flche

Un savoir inutile est pareil un mdicament sans effet

Un savoir qui ne peut vous rformer est garement, et un bien qui ne vous sert rien est enlisement

Le savant regarde avec son cur et son esprit, lignorant avec son il et la vue extrieure.

La science est la lampe de lintellect

Le savoir est la lumire du cur.

Allah na ordonn aux ignorants de dapprendre quaprs avoir ordonn aux tenants du savoir denseigner.

(moralit : De mme que lignorant a lobligation dapprendre, de mme le savant ou lhomme instruit a lobligation denseigner sa connaissance, son savoir ou sa science.)

Que celui qui ne connat pas la rponse une question quon lui pose nait pas honte de dire quil ne sait pas.

Que celui qui na pas t instruit ne ddaigne pas lapprentissage.


[1] La Vie ternelle aprs la Rsurrection.