La Foi/le bon croyant   al-mn/al-mumin( )

* Le croyant est toujours en invocations (dAllah), pense beaucoup, se montre reconnaissant envers les bienfaits et longanime dans les preuves.

.

La foi, cest de prfrer la vrit lorsquelle te cause prjudice au mensonge lorsquil sert ton intrt ; dviter que ta parole dpasse tes actes, et dtre scrupuleux dans la transmission exacte des paroles dautrui.

La foi est un arbre dont la racine est la certitude, dont la branche est la pit, dont la lumire est la pudeur et dont le fruit est la gnrosit.

. . . !

Lenjouement du croyant est sur son visage, sa tristesse dans son cur. Son coeur est on ne peut plus grand, son me on ne peut plus humble. Il rpugne lorgueil et sindigne de la simulation. Son angoisse tendue, son souci profond, son silence frquent, et son temps occup. Il est longanime et reconnaissant. Il est plong dans sa pense. Il doute de  sa conduite. Son caractre est doux. Son me est plus dure que la pierre, alors quil est plus humili que lesclave.

Le croyant est celui qui aime pour Allah, dteste pour Allah, prend pour Allah et abandonne pour Allah.

Avoir la foi cest tre longanime lors des preuves et reconnaissant dans laisance.

* La Foi et la pratique sont deux surs jumelles et deux compagnes insparables : Allah naccepte lune quaccompagne de lautre.

.

On est serviteur dAllah, lorsquAllah agre notre prire et notre jene, et chaque jour o lon ne dsobit Allah, on est serviteur dAllah.

Le croyant est celui qui endure le mal des gens, et qui ne nuit personne. 

Le croyant donne gnreusement si lon lui demande quelque chose et demande peu lorsquil est dans le besoin.

Le du (la prire de demande) est larme des amis dAllah.

* Le croyant est toujours en invocations (dAllah), pense beaucoup, se montre reconnaissant envers les bienfaits et longanime dans les preuves.

: .

Lorsque lme dun bon croyant monte au ciel, les Anges stonnent et disent : Que cest curieux! Comment a-t-il pu tre sauv dune demeure dans laquelle les meilleurs dentre nous se sont pervertis?  

Le croyant tire des leons lorsquil regarde, rflchit lorsquil se tait, invoque (Allah) lorsquil parle, remercie lorsquil reoit un bienfait, patiente (se contrle) lorsquil est prouv.

Ceux qui craignent Allah ont lme satisfaite, les dsirs morts, le visage souriant et le cur attrist.

Ceux qui craignent Allah ont lme chaste et les besoins faciles satisfaire. On peut esprer leurs bienfaits et on est sr quon na pas craindre un mal de leur part.