Mlanges

Il est vilain pour un homme que son savoir soit infrieur son travail et que ses actes soient incapables de suivre ses paroles.

Le aql (lintellect, le bon sens) est lami chri du croyant, la science est son vizir, la longanimit est lmir de ses soldats, et la bonne action son tuteur.

* Lenvieux manifeste son affection dans ses paroles et dissimule sa rancune dans ses actes ; il a le nom dami et lpithte dennemi.

Le meilleur des gens auprs dAllah est celui qui avive son esprit, touffe sa volupt et se donne la peine duvrer en vue de sa Vie future.

; ; ; : .

* Ô mon fils ! Gare toi de te lier damiti avec lidiot, car il te nuira en voulant te rendre service, ni avec lavare, car il loigne de toi ce dont tu as le plus besoin, ni avec le perverti, car il te vendra un prix insignifiant, ni avec le menteur, car il est comme le mirage : il te fera croire proche ce qui est loin et loin, ce qui est proche.

   

Rien ne vaut mieux quune intelligence couple avec le savoir, un savoir coupl avec la clmence et une clmence couple avec le pouvoir.

Ne valent rien ni un cur qui ne craint (Allah), ni un il qui ne pleure (de crainte dAllah), ni une science qui ne sert.

Pas de richesse avec un mauvais gaspillage, ni de pauvret avec une bonne gestion.

 

* Tout homme avare de sa fortune envers les pauvres et tout savant qui aura troqu la Religion contre la vie dici-bas serviront de combustibles au Feu, le Jour de la Rsurrection.

La fidlit et le respect des engagements sont vracit dans la parole, alors que le mensonge et la diffamation sont trahison dans les actes.

* LIslam, cest la soumission ( Allah) ; la soumission, cest la certitude, la certitude ; cest la croyance (en Allah et la Rsurrection) ; la croyance, cest laccomplissement (des obligations) ; laccomplissement, cest appliquer les directives dAllah.

:

Les hommes les plus dignes dtre craints et vits, ce sont : le gouverneur injuste, lennemi puissant et lami tratre.