Trois, quatre, cinq, six.

:

La perfection se ralise par le cumul de trois traits de caractre : tre longanime face aux calamits, circonspect dans les requtes, et secoureur lors d'un appel au secours.

:

Trois personnes auxquelles un secret ne doit pas tre confi: la femme, le dlateur et lidiot.

:  

Trois dfauts dont les porteurs respectifs ne connatront jamais la vie tranquille et heureuse : la rancune, lenvie, et le mauvais caractre.

:

Trois types dobissance pourraient tre mortels : lobissance aux femmes, lobissance la colre, et lobissance au dsir sexuel.

:

Quiconque porte les trois traits de caractre suivants aura complt sa foi : quand il est content, son contentement ne le conduit pas au faux ; quand il se met en colre, sa colre ne le sort pas de la Vrit ; et quand il a le pouvoir, il ne sapproprie pas ce qui ne lui appartient pas.

:

Quiconque possde les trois qualits suivantes aura complt sa foi : le bon sens (aql), la science et la clmence.

:

Trois choses par lesquelles on peut prouver les intellects (aql) des hommes : largent, le commandement et le malheur.

:

Trois choses commandent lamour : la Religion, la modestie et la gnrosit.

:

Trois choses font partie des trsors de la Foi : garder pour soi le malheur quon subit, laumne quon offre, et la maladie dont on souffre.

:

Trois traits caractrisent lesprit chevaleresque : le don sans demande, la fidlit sans engagement, et la largesse malgr la gne.

:

Trois qualits constituent lesprit chevaleresque: la largesse malgr la gne, lendurance sans humiliation, et le ddain de la mendicit.

:

Trois qualits compltent le Religion de quiconque les possdent : la justice dans la colre, le contentement et lconomie dans la pauvret et la richesse, et la modration dans la criante et lespoir.

:

Quiconque porte les trois qualits suivantes sera gratifi des bienfaits de ce monde et de lAutre monde : lacceptation du Dcret divin, la patience face au malheur, et la gratitude dans laisance.

:

Trois choses sont comptent parmi les plus grands malheurs : la famille nombreuse, une dette accablante et une maladie persistante.

:

Trois catgories dhommes ne peuvent obtenir un traitement quitable des trois catgories dhommes : le sage de lidiot, le pieux du pervers et le gnreux du mesquin.

:

Trois comportements constituent lornement du croyants : la crainte dAllah, la vracit de la parole, et la restitution du dpt.

:

Trois choses sont la honte de la Religion : la turpitude, linfidlit et la trahison.

:

Trois choses constituent lensemble de la religiosit : la chastet, la crainte rvrencielle, et la pudeur.

:

Trois choses montrent ltat desprit de leurs envoyeurs (pourvoyeurs) : le messager, le message et le cadeau.

:

Trois choses constituent la perfection de la religiosit : la sincrit (envers Allah), la certitude (dans la croyance en Allah) et le contentement (de tout ce quAllah nous impartit).

:

Trois choses sont brisent les coeurs et anantissent : la pauvret aprs la richesse, lhumiliation aprs la puissance, et la perte des bien-aims.

:

Trois choses menacent les forces : la perte des bien-aims, la pauvret ltranger, et la persistance des difficults.

:

Trois choses commandent lamour : le bon caractre, la bonne conduite, et la modestie.

* :

* La bienfaisance ne saccomplit dment que sous trois conditions : la minimiser, laccomplir promptement, et en tre discret, car si tu en minimises la valeur, tu lauras revalorise, si tu la fais  promptement, tu lauras rendue plaisante, et si tu la fais discrtement, tu lauras accomplie correctement.

 * : .

 * Le temps du croyant est de trois heures : une heure dans laquelle il implore son Seigneur, une heure pendant laquelle il demande des comptes lui-mme, et une heure durant laquelle il se consacre ses plaisirs licites et son bien.

  :

La tranquillit (le plaisir) de lesprit rside en trois personnes : une pouse consentante, un enfant bon et un frre comprhensif.

: .

Lhomme injuste a trois signes : il est injuste envers Celui qui est au-dessus de lui (Allah) par sa dsobissance, et envers celui qui est au-dessous par la force, et il appuie les gens injustes.

: .
:
.
. .

Sachez que linjustice est de trois sortes : une injustice impardonnable, une injustice qui ne sera pas abandonne et une injustice pardonnable contre laquelle il ny aura pas de plaignant. Linjustice impardonnable, cest lassociationnisme envers Allah, puisque Allah Le Trs-Haut dit : Non, Allah ne pardonne pas quon Lui  donne quelque associ.[1] Quant linjustice pardonnable, cest linjustice du serviteur envers lui-mme lors de certains agissements. Et en ce qui concerne linjustice qui ne sera pas abandonne, cest linjustice des serviteurs les uns envers les autres. Le  chtiment sera ici incomparablement svre : il ne sagit pas de blessure avec des lames ou des coups de fouets, mais quelque chose par rapport auquel ce genre de punitions paratrait insignifiant.

:

On reconnat limbcillit dun homme trois choses : lorsquil parle de ce qui ne le regarde pas, lorsquil rpond ce quon ne lui a pas demand, et sa tmrit dans son action.

: .

Les gens sont de trois catgories : un savant religieux, un apprenti dans le chemin du salut, et des ouailles sauvages qui suivent tout crieur sans sclairer de la lumire de la science ni se rfugier dans un coin sr.

* : .

 * Le temps du croyant est de trois heures : une heure dans laquelle il implore son Seigneur, une heure pendant laquelle il demande des comptes lui-mme, et une heure durant laquelle il se consacre ses plaisirs licites et son bien.

 * :

* Le monde est difi sur quatre types dindividus : un savant qui applique sa science, un ignorant qui ne ddaigne pas lapprentissage, un riche qui donne gnreusement de son argent aux pauvres, et un pauvre qui ne troque pas sa vie de lau-del contre la vie ici-bas ; car si le savant napplique pas sa science, le pauvre ddaigne lapprentissage, et si le riche se montre avare de son argent, le pauvre troque sa vie de lau-del contre sa vie dici-bas.

:  

Quiconque est favoris par les quatre qualits suivantes, aura obtenu ce qui est le mieux dans ce monde et dans lautre monde : la vracit dans les paroles, la restitution du dpt, la chastet, et le bon caractre.

:

Lhomme jure beaucoup pour quatre raisons : une faiblesse quil sait avoir ou une imploration dont il se sert pour quon le croie, ou un dfaut dans sa logique qui lamne recourir au serment pour corroborer ses paroles, ou enfin pour une accusation dont il est lobjet.

* * *

:

Cinq choses sont vilaines respectivement chez cinq catgories de personnes : la fiert excessive chez les savants (ulma), lavidit chez les sages, lavarice chez les riches, linsolence chez les femmes et ladultre chez les personnes ges.

*

* Le jene de lme consiste en labstinence des cinq sens de tous les pchs et le dpouillement du cur de toutes les motivations du mal

:

Cinq catgories de personnes devraient tre humilies : quelquun qui interfre entre deux personnes qui ne lui ont pas demand de simmiscer dans leurs affaires, celui qui complote contre son hte dans sa maison, celui qui sinvite une table laquelle il nest pas invit, celui qui adresse la parole quelquun qui ne lcoute pas, et enfin celui qui assiste des runions dont il nest pas digne.

:

* Six situations dans lesquelles on peut prouver le bon sens des hommes : la compagnie, la conclusion daffaires, le pouvoir, lisolement, la fortune, et la pauvret.


[1] Sourate al-Nis : 48/4.