De nobles qualits et de vilains dfauts

La gnrosit et le courage sont des instincts quAllah a dposs chez ceux quIl a aims et prouvs.

 *

* La lchet, lavidit et lavarice sont de mauvais instincts (comportement) dont lorigine commune est la mauvaise foi en Allah.

*

*Les dsirs sont des vermines mortelles, leur meilleur remde consiste y  rsister avec longanimit.

La fortune honore sa propritaire dans ce bas monde et lhumilie auprs dAllah gloire Lui.

Celui qui accomplit ses actes en ignorant est pareil quelquun qui marche sans connatre son chemin : la poursuite de sa marche ne fait que lloigner de sa destination.

Lavare se prive mme dun rien du tout des biens de ce monde, mais permet son hritier de les avoir tous.

 *

* Lavare est humili parmi ses chers amis.

 

La langue de l'hypocrite fait plaisir et son cur fait mal.

L'apparence du pharisien est belle et son intrieur malade.

Le brave rpugne ce dont le mesquin est fier.

L'ignorant rpugne ce qui fait le plaisir du gnreux.

Le brave se fche si lon lui parle schement, et devient doux si lon le prend par les sentiments, alors que le mesquin, se montre sec si on lui parle doucement et se fait gentille si lon lui parle avec vhmence.

*

* Le noble, sil promet tient sa promesse et si lon lui promet sans respecter la promesse, il pardonne.

Le mesquin hait, sil donne, et se montre ingrat, si lon lui donne.

L'avide restera pauvre, lors mme qu'il possdera le monde entier.

La colre

.

La colre est un feu allum : celui  qui la retient l'teint et celui qui la laisse s'exploser sera le premier sy brler.

.

* La colre est un ennemi, ne la laisse donc pas tasservir

.

* Prenez garde la colre, car cest un feu brlant

* .

* Les plus grand ennemis de lhomme, ce sont sa colre et ses dsirs : quiconque les matrise verra sa position slever et sa volont saffirmer.

.

Si la colre venait semparer de toi, vaincs-le alors par la clmence et la retenue.

L'indulgence lors de la monte de la colre est une assurance contre le Courroux d'Allah, le Terrible.

*

* La matrise de la colre est le fruit de la mansutude.

*

* Mfie-toi de la colre, car son commencement est folie et sa fin, regret.